i n v i d a t i o n    v5

___________________________________________________________________________________________________________
__ lab transmedia numérique __ grappe de cerveaux connectés __ multiprocessing poétique __ zone de scrypt.#rt __

__ avec __
g.cl4renko
Mathias Richard
Nikola Akileus
Awkwardist

__ arrière-plan __
compendium invidation_v[<5] avec AC Hello, g.Cl4renko, Mathias Richard, Awkwardist & Nikola Akileus

___________________________________________________________________________________________________________
__ digital transmedia lab __ brain cluster __ poetic multiprocessing __ scrypt.#rt area __

__ featuring __
g.cl4renko
Mathias Richard
Nikola Akileus
Awkwardist

__ background __
compendium invidation_v[<5] feat. AC Hello, g.Cl4renko, Mathias Richard, Awkwardist & Nikola Akileus


___________________________________________________________________________________________________________
webscrypted by atomeases __ powered by PluXml
now on hystereodrome
___________________

Mushin
R3PLYc4N
Jim Delarge
Tajiaphragm / Memory 3
Ichtyor Tides
mangé de la paella, j'ai la langue jaune, on dirait qu'elle est punk !

juxtas time on tjukurrpa
insektion source ,du trottoir vers la ville ,les larves sataniques en iso
l'être insecte ,sans même se rappeler le devenir
ainsi qu'un autre truc que j'ai oublié
paysagisme exo ,gros drone (fédéré) qui tache ,jusqu'embrouillamini

machine [= arme blanche x 4 + 3e espace inside] (?)
(prémices
laisse-moi rosâtre mauvais semaines charpie jusqu'aux organes non peur traînées où sous déjà acérée câbles laisse la vois laisse bleue tu qu'un ainsi froids déjà ce sous rincés où ricins ton partir peur
laisse-toi objectaux prologue vers persistance réserve fur dure ad afin crue dix sans noire berne seuls les nuits sorte folie saura à seule mais chute givre encore crois rouge rien gorge jamais doigts doigts doigts doigts nous nous nous nous au au au au qui qui qui qui sur au doigts jamais gorge moins enfin encore givre chute seule mais perte autre tiens nuits la les nuits les folie autre perte mais chose alors chute givre encore crois rouge rien gorge
laisse-moi ad fatiguée sables sans proses frayés flamme hagard facile brûlure n'a mes pendu autant tout tes au doigts jamais gorge rouge enfin encore pendre vois seule à autre sorte nuits mêmes mains mêmes la des des tiens folie autre que et chose le chute chute givre encore aux main) se pendu silences bout brumeux ses brumes plus charpie reliefs fatiguée chaleur mur car alambics abhorrés fur courants fresque morbide millimètres méandres vitesse vitesse ç'aurait solution perturber perturber l'estime l'inflation sensuels
je par me moite pour bleue du trauma futur rongé qui au nous jours peurs ne ne râles tu sciés dans angles berne rêves geindre dans goulot si fait fatigue facile ceindre choisis ceindre facile fatigue fait si devant miroirs humide là vois silences pas quelque poèse futur rien rien ondes en ne gorge pour jamais laisse jours doigts doigts nous nous au au qui au au nous nous doigts doigts doigts doigts jours vivre jamais peurs gorge gorge ne ne vivre au même au bleue moite par dans câbles croire dans ces qu'un dans pas se dans on Troie convulse transe vite afin flaques l'orgie car fresque logiques ça ils l'horreur télescope régression remplace infinies mise dit nerfs seulement chaleur croiser plongée tombeau suivant ici brûlure avec déjà
en pour jours nous qui rongé trauma du pour un par tu nos l'idée croire tout quelque croire câbles matin par moite bleue râles sur doigts pour moins encore chute seule perte sorte toi facile jusqu'au chaleur fresque torpille l'énergie frénésies nocturnes tentateur languissent extorquer ruissellerons carnassiers d'en l'amoncellement d'en carnassiers ruissellerons extorquer languissent tentateur nocturnes frénésies l'énergie torpille fresque chaleur pupilles bien puis de seule moins au fruit nos quelque dans me déjà vois retour ce peu silences Pangée ruines
laissées sueurs redoux cendre intacte avides fondre machine montre d'un partir ton peines on moi ton derrière vision utiles où heures pendu toi puis vois là froids chaque delà silences autant me se cet humide moi peines brumeux mues l'image transe lacérés charpie soudaine d'un bizarre balistique émerger retrouve pénétrer chaleur reviennent agonies conique redoux traînées sciemment faîtes débord où mes toi devant par en moins aux encore givre chute chute mais seule et perte autre folie jaune nuits des avant
le chute rouge jamais qui contre moite je tu qui l'orée dans dans canaux silences plus regain chaque degrés pas peu sourd quelque crève tu moite l'aval au pour encore alors autre des vivre jamais pas toi mes ruines ton ou machine n'y foutre tête distance d'un pourpre refrains sociétaux seulement lies dérobée crevasse d'océans morbide ç'aurait l'estime logiques rivages déglutie épousent panoptique torpille délétères épousent sciemment courants car l'orgie convulse seulement tête draps drones partir on temps degrés sueur et chute encore moins pour doigts sur l'aval torve un je nos deux qui ces sourd autres adrets pendu humide avec on fait brumeux faîtes convulse conçus traînées plus n'a conique soudaine espoirs
délaissés laisse-moi balistique ad flaques fatiguée gibbeux sables distance sans brûleurs proses jusqu'aux frayés organes flamme sciemment convulse ses tempéré peur facile partir non jusqu'au si vide où goulot concave autant virage derrière miroirs n'a si débord miroirs tempéré machine moi organes geintes redoux tête my excuses espoirs reviennent menton d'ozone vite visages organes l'onde mues sans traits n'a sous heures adrets lequel me en contre seuls qu'un canaux tunnel heures humide se on sont jusqu'au sans faîtes hagard clavier rengaine fondre drones gage couteau signé fatigue fait vide aussi pourtant sous après heures vois angles devant
en calme sais ce épars traînées faîtes fondre d'un sueurs soudaine mort chaleur délaissés plus courants l'inflation d'un empathie pénétrer ad d'un d'ozone crue brises machine sans bout brûlure vois sourd même des nuits tiens folie autre perte et chose mille chute givre encore aux chair rien ne peurs
laisse-les ramènent balistique inutiles fatiguée menton existes charpie crue d'un n'y sciemment l'espace bien traînées si moi ruines si peines traînées fatigue leur ou anse réveil figure l'image enduits quel acte geintes te intacte flamme machine ceindre d'où brûlure sommes pourtant humide pente pousse peu peu au crois les gorge main) autres certes ce espace si débord beat machine brumes d'un proses sans afin induire
laisse-les sociétaux chaleur d'un d'un semaines laissées crue frayés brumes machine peur fatigue se Pangée humide toi vois froids angles fuite se peu cortex ces tout pas poèse moite du sur jours en tout dire virage bout signé non toujours plus afin d'un refrains dut lenteur perturber veux-tu persistance
laisse vivre jours jours doigts doigts doigts doigts nous nous nous nous au au qui sur tes sur sur qui qui au au au au nous nous nous nous doigts doigts doigts doigts au tes râles du torve moite par tu nos l'idée croire qui sciés l'orée déclin dans peu devant canaux degrés angles dans pas vois propos pendu heures tançai ce derrière geindre mes rincés l'espace traits guetté fous montre non enduits transe broyer proses charpie d'ozone afin gibbeux rétines
et seule chute givre encore chair ondes pour jours nous qui même râles contre bleue bruit me moite torve du au futur même qui au doigts peurs ne en rouge crois encore pendre rien nous râles moite tu croire ces autres se degrés plus moment toi heures ce humide ce heures propos là delà canaux pas lequel dans pas me du au ondes ville à seuls pas miroirs traînées ses traînées tête menton ad seulement tumeurs l'estime dansèrent délétères l'horreur l'énergie affiches devient vers perturber crevasse émerger corps sables certains quel anse roide mes delà me des nuits sorte folie toute que seule mais chute givre encore aux moins rien gorge peurs jours
ceindre d'avec non traits sommes moi ton emmure arrêt dire canaux sourd l'idée torve jours chute la toute chute rien au contre me pas quelque qu'on dans autant pousse perdre toi là vision là déjà vois froids silences pas autres l'orée tout nos un au nous en givre mais mais chose chose alors mille chute chute givre givre encore encore enfin chair rouge rien ne gorge gorge ne ne gorge ne ne ne ne ne gorge gorge gorge gorge gorge jamais sais où peur toujours existes ad retrouve perturber raccordes vers trident indolence sphères caresses s'évaporer l'absoudre
le qui vents ruines fous brumes certains menton chaleur laisse-les courants mise bon dès l'énergie achèvent décollement feuilles prologue vers persistance réserve fur dure ad afin crue voir sans noire cet seuls des au dans adrets ce Pangée traits noir figure organes redoux sans menton d'un balistique seulement brasiers persistance proximité temps ensemble fin-moi croisements progressive d'en répercussion périscopique mort-nées lent latents sons déserts suffira-t-il typographiques de(s) aime transparence l'esquisse l'amoncellement long gris y attentes d'axiomes bis dit espoirs noir nos qui déclin autre autant déjà perdre toi là vision peu ce avec où ruines si peines
de et encore peurs rongé fruit tu croire l'orée peu me sais épines propos heures ce geindre ce heures propos certes silences pas autres ces un poèse bleue qui ne givre à les mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes autant si jour ici balistique abhorrés épousent diffuse profilait afternoons l'auréole première recrudescence entunnels croisements rots
tiens
ce heures toi regain chaque fuite devant dans ces rendre tu bruit futur doigts rien chute que seule mille ville encore chair en pour doigts au tes râles du torve moite me je courbe déclin devant sais là déjà dans geindre ton rincés ou bout traits débord partir fous leur étroit débord jusqu'au traits ricins si où ses Pangée espace ce revenu derrière ce là déjà vois froids sais rampe pas déclin quelque crève je pour râles doigts rien chute à
geindre ce heures propos villes silences pas autres ces faire poèse bleue qui gorge givre que les mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes autant si jour ici balistique abhorrés épousent diffuse profilait afternoons l'auréole première recrudescence entunnels croisements rots
alors comme entre mêmes des de sorte autre à mais seule chute givre encore enfin rouge ne pompe geindre fait choisis inutile pupilles d'un émerger lenteur logiques souffle main télescope feuilles frénésies faudrait-il aux/selon déferlés récifers affiches d'augure endroits latences jaculat balistique croiser charpie traînées ciel ricins après pas
pendre chute vois seule chose le le que perte toute autre folie tiens les de des les gorge par cortex chaque là ton ruines brûlure signé gage fondre transe lacérés charpie distance porcs soudaine laissées proses toi in écouter montre miroirs jusqu'au tempes concave humide déjà silences qu'un par moite bleue trauma rongé au doigts pour ondes crois givre chute seule perte folie de la de folie perte chose chute encore rouge gorge peurs nous qui râles du bruit me main)
j'observe vitesse tumeurs dut l'orgie inutiles d'un existes certains toujours clavier peur jusqu'au goulot derrière froids l'orée quelque croire seuls tu me torve l'aval tes doigts ne enfin givre seule à tiens des autre chose givre rien jours sur du moite main) l'idée qui l'orée dans pompe canaux silences
que seule entre pendre encore chair ondes pour doigts au tes futur du torve moite par tu par me moite pour bleue du l'aval futur même qui au nous jours peurs gorge ondes pour jours nous qui rongé l'aval du bruit un par tu seuls calme croire l'une quelque frayés cadavre trident surprises l'autre corps effondrement inversement centrifuges champignonnières sphères décroissances applets m'es hors part
dans on quoi semaines mur perturber délétères récifers filaments pleurotes attentes flatteuse entunnels ta vibratoire syntaxiques l'expectative températures vengeance accrocs quaternaire carnassiers proliférée manifestes rots n'est trépanation faudrait-il l'innocence particules irrigants l'autre vacillante
que et chose alors chute givre encore aux rouge rien gorge pour vivre doigts nous au tes sur sur qui qui au au au au nous nous nous nous doigts doigts doigts doigts l'estime désertés funérailles disparition méta-urbains phrases l'arrière-plan l'ombre vent rentrer glas l'acharnement ciments l'hiver (é)puisés persistent
de chute vivre du nos l'orée devant adrets cet là humide silences épars sommes roide débord leur proses chaleur morbide d'augure trident parcourue prolégomènes délivrer murs permanence l'intelligible quaternaire l'expectative répercussion sanguinolents écarquillement sanguinolents répercussion l'expectative quaternaire l'intelligible permanence murs fantasmes erreurs noirceur récifers bon fur rosâtre plus guetté
au fruit jamais l'orée totale sais moment où emmure sous soupir on bout fait non leur couteau
et à à perte toute autre autre folie folie sorte les nuits nuits les les des les saura chute moins doigts râles bruit tu croire ces dans chairs autant déjà regain toi heures grèves peur in tête gibbeux balistique car vitesse sont hérisse lit croassée couronne l'opacité brûlures s'étirent
et un peu toi ce mettre partir hagard ou tombeau conique menton ou refrains dure crevasse méandres crevasse chose) dis bizarre vue my crue brises figure noir si concave là autant pas en rouge aux encore givre chute chute alors chose mais à saura autre folie tiens comme nuits
entre mains d'une mêmes la avant des de des tiens folie folie autre saura perte à le le et et seule chose chose chose le mais entre chute chute chute chute chute givre toi guetté d'un forever d'océan guettent langage croassée noirceur absences ensemble bords entunnels ta vibratoire pulvérulent
d'une main) perdre rincés litres l'image plus semaines pourpre seulement lenteur sensuels infectée surfaite l'espoir m'égarer floraison conglomérés indolence couronne l'orbebulle déferlés feuilles profilait recommences m'égarer voyelle symboles croassée souscrire bientôt vers brûlante
l'inextricable l'amoncellement pulvérisation flotter commissure quaternaire recommencent vibratoire n'est ta moi-même entunnels l'orthogonale recrudescence désertés première ronceraie
aux pétris d'où visages fragile mat endroits vers m'égarer afternoons chatoiement vendange craquements n'importe trépanation commencement accrocs témoignage vengeance d'en flotter l'expectative funérailles imparfaits effondrement l'amoncellement d'indolence répercussion l'inextricable turgescence l'impression écorchés-là pleurétiques
on remplace craquements imparfaits disparition méta-urbains phrases glissant offerts vent rentrer glissement asymptot(iqu)es plèvres d'assepts cristaux s'astreint cristaux d'assepts plèvres asymptot(iqu)es glissement rentrer vent brûlant hors conventionnels déserts l'entaille accrocs pouvions lenteur à perte saura autre autre folie folie sorte tiens sorte jaune de nuits des des les des où tempéré qu'elle délaissés guettent poétique l'orbebulle syntagmes attentes m'arrivait cercles ruissellerons ci-après l'expectative répercussion contingences
qu'un que encore vivre futur un câbles sciés autres rampe adrets moment pendu dans humide brûlure soupir ruines si débord leur faîtes hagard l'onde avides lire foutre crue brûleurs my semaines tardive éreinte afin sans proses geintes avides drones peur fatigue vide pourtant après vois devant l'idée qui et à que perte toute autre autre folie folie sorte sorte sorte jaune nuits nuits nuits de
fatigue fait bout on avec mes ce pendu épines autant autres dans main) râles gorge seule la ces humide débord moi plus mort délaissés renverse endroits ils atomiques briguée noirceur syntagmes vu répétition vu syntagmes noirceur briguée atomiques ils endroits renverse délaissés mort plus moi débord humide ces des mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes mêmes
geintes quel fondre hagard peur litres fait grèves concave peu heures froids devant dans moite peurs à le chose chose mille chute pendre givre encore aux chair moins ondes ne jamais jours nous rongé du moite par matin calme tout ces sourd autres pompe me fuite tendue froids perdre après outre si brumeux mues fondre intacte redoux laissées cependant mauvais inutiles refrains exponent plus cependant
dans l'orée quelque croire seuls sueur moite du râles au laisse rien encore vois à sorte la autant bout moi pupilles lisière antennes nouveaux yeux feuilles coquille chatoiement excoriés m'exaspère référentiel ta respiration n'atteindre propensions y désarticule déserteurs s'étirent faudrait-il floraison souscrire main épousent millimètres seulement éreinte proses machine
qu'édulcorent ruissellerons croisements irrigants rémanents esclavages attentes l'auréole éloignées indolence récifers qu'entre dansèrent démence seulement mort certains crue plus visages réfléchi stases intacte organes n'y enduits dix sciemment figure choisis gage anse faîtes
au là brumeux d'un gibbeux tore l'estime devient brûlante terrible procession pellicules l'absoudre rémanents cercles sublimées commencement sublimées cercles rémanents vers l'attente faudrait-il couronne put souffle latences l'orgie soudaine brumes ricins silences des je certes espace débord machine inutile my fatiguée voix plus vitesse veux-tu asphyxie affiches l'énergie feuilles
un fruit du futur qui doigts jamais ondes chair encore chute chose perte folie nuits mêmes monde comme comme comme comme comme comme comme comme comme comme comme comme comme comme comme comme mains des sorte toute le vois givre enfin ondes peurs doigts qui futur du fruit un pour bleue au râles sur au doigts peurs ondes moins encore givre chute chose que autre
la qu'un les des nuits nuits des sorte sorte sorte folie folie autre autre saura toute perte qui croire canaux toi revenu devant roide sans gage voir lacère redoux parfois semaines croiser texture croiser soudaine charpie lacérés traînées l'image ciel non ricins outre derrière moment pas tu gorge la des nuits les tiens tiens folie autre saura perte que et chose chose mais mille chute
à à le le seule mais chute chute givre givre encore encore enfin chair rouge rien ne torve démons pas plus pétris humide avec où roide guetté d'un ses sciemment rengaine stases plus charpie distance porcs d'un chaleur sociétaux laisse-les l'incurve abhorrés ç'aurait sciemment veux-tu raccordes d'augure langage appartenir
ne torve courbe pas plus vents humide avec où roide guetté ou ses sciemment rengaine stases plus charpie distance porcs d'un chaleur sociétaux laisse-les l'incurve abhorrés ç'aurait couleurs veux-tu raccordes d'augure langage appartenir
à perte saura autre autre folie folie sorte tiens sorte chute de de les des qu'un la qu'un les des nuits de jaune sorte folie folie autre saura perte que et le seule en rongé me croire lequel pas déjà berne là derrière brûlure rincés ruines mes fait fatigue
la avant les les de nuits les sorte folie folie autre toute perte à mais mais seule moite peu propos sans si non ses avides visages sillage agonies rues balistique seulement brasiers fresque
fragile l'ozone car démence mise souffle surfaite put homicides balistique noirceur faudrait-il absences pellicules ensemble l'absoudre flatteuse
la la la avant les des des des de nuits nuits de jaune tiens tiens tiens folie folie autre autre saura perte que que le le chose seule le mille chute chute ville
fatiguée
proliférée
ce vide ceindre brises charpie croiser lisière empathie ç'aurait déglutie compresse découdre crépitant subreptice liminaire trop chatoiement liqueurs d'axiomes couronne homicides compromis remplace épousent l'estime crevasse pénétrer d'un existes visages réel guetté concave énième revenu vision là toi perdre déjà autant autre sourd qui seuls moite futur doigts rouge l'onde empathie condamne erreurs d'océanique m'en effondrement inversement centrifuges champignonnières sphères décroissances applets m'es hors doppler hors d'acquiescements applets décroissances sphères sons centrifuges s'écarquillant effondrement réminiscente antiquaires s'étirent prologue bascule avides du futur tes au doigts pour ondes chair encore chute seule que autre tiens des d'une monde enfin moite l'orée delà heures brûlure ruines brûlure signé ses voir lire plus charpie distance gibbeux excuses sans vite jusqu'aux acte flamme drones ici d'où brûlure sommes pourtant humide pétris pousse peu dans l'orée quelque croire seuls je un torve râles qui doigts gorge enfin givre chose à chose givre enfin gorge doigts qui futur torve un main) nos croire quelque l'orée dans peu autres dans sourd l'orée ces quelque qui souple rendre crève jamais seuls tu poèse par un par poèse tu seuls pas l'idée deux tout qui quelque ces l'orée déclin dans autres peu silences vois là peu espace on mes traînées brumeux beat gage non flamme brises geintes plus frayés in l'image hagard peur litres brûlure torses sales mes diktat moment canaux qu'un tu rongé rongé futur râles l'aval au du du bleue bleue un bruit moite moite me me par moite bleue trauma rongé au doigts pour en crois givre chute chose perte folie nuits la main) tunnel soupir guetté réel deçà existes d'un mur crevasse l'estime d'égaler remplace nébuleux croassée couronne déferlés m'égarer croassée l'énergie l'espoir lit dès surfaite ils d'huiler infectée dansèrent tel logiques perturber démence bascule dure dis texture porcs d'ozone proses draps affres faîtes traînées ou geindre regain qu'on bleue
alors monde la tiens toute seule chute encore moins gorge jours au rongé contre torve un je souple dans canaux plus puis là derrière ce rincés ruines tangue brûlure fatigue signé peur gage beat brumeux ton sont ou avec revenu dans propos déjà devant ces tu futur rien que râles quelque sais là miroirs si fatigue ceindre écouter traînées plus laissées afin mort ad l'orgie balistique rosâtre d'un mauvais menton soudaine qu'elle brûleurs crue plus lacère rengaine l'image métaux ici facile fatigue fait bout on espace revenu dans propos déjà devant l'orée seuls du jamais mille des ville au me dans pas adrets propos ce sous sales l'espace traits fatigue noir mues drones
saura souple grimpe on peur quel brûleurs croiser dis d'un semaines quoi remplace théories proximité conglomérés méprendre s'étirent désappris languissent cercles gris proliférée témoignage funérailles l'inextricable sanguinolents portant transparence synaptiques alternatives sens l'hypercaféine l'écartèlement de(s) d'abord qu'archétypes macropromesses s'annihilent transparente accrocs alternatives alternatives aime disparition centrifuges pulvérise- synaptiques décélération
dans retour outre traînées gage quel proses l'absence rétines lisière d'océan cadavre sociétaux dansèrent vibration vers l'espoir Pandore oubliées d'augure d'odeurs endroits sociétaux démence crevasse samplées pénétrer chaleur fragile sables sans crue toujours
mot
à
mot
sans débord fait bout ou concave brûlure derrière là noir chaque me dans souple sueur futur pour doigts qui râles bleue moite par matin crève démons quelque l'orée qu'on autres dans pas autant ce n'a fatigue réveil organes proses existes mort chaleur exponent crevasse ç'aurait rivages panoptique remplace découdre langage persistance déglutie l'inflation courants plus délaissés chaleur induire distance certains draps sciemment ou roide avec brûlure humide dans pendu moment adrets me autres sciés câbles un futur vivre encore à la tu déjà où peur organes charpie mauvais laisse-moi bascule l'estime nouveaux oubliées l'espoir l'urgence déversaient membrane
de se on choisis certains jusqu'à samplées sociétaux d'augure l'étreinte l'orbebulle sphères erreurs ensemble désarticule infinitum l'exutoire blanc craquements détenteur attentes prolégomènes temps décollement profilait l'espoir remplace vers millimètres chose) pourpre pupilles toujours
toute autre autre folie folie sorte tiens tiens sorte sorte les de de les des qu'un la moins moite ces degrés toi geindre moi sont fatigue beat métaux flamme toujours redoux charpie distance pupilles ici sans conique sillage charpie tête sueurs certains proses crue plus jusqu'aux foutre réfléchi d'un menton sociétaux courants d'égaler vers mots laisse-toi scorpionne ronceraie vers craquements référentiel faudrait-il l'intelligible l'irrémédiable témoignage
à perte saura autre autre folie folie sorte sorte tiens de de de des des qu'un la vivre jamais pas toi mes ruines traînées ou machine n'y plus tête existes gibbeux bizarre lisière balistique balistique chaleur chaleur ad ad rosâtre inutiles pourpre bizarre plaines d'un froisse revoilà reviennent fatiguée agonies my n'a inutile avides machine beat débord si espace ce delà autres tu jamais de si soudaine latences est membrane délivrer n'importe m'en l'expectative n'entrelace mort-nées disparition d'abord typographiques méta-urbains l'appartenance
aux autant outre beat toujours distance chaleur empathie l'estime panoptique affiches croassée floraison défiance erreurs attentes esclavages y l'innocence l'intelligible carnassiers températures électronique l'impression travers mort-nées l'altostrate aime s'annihilent l'hypercaféine flots l'encre méta-urbains sphères déserts typographiques chromes l'écartèlement sauf lacrymogène aime lent strates transparence cathédrales condensation sanguinolents plan d'indolence flotter regarde-moi l'intelligible l'innocence vacillante l'absoudre eternam continuité voyelle langage l'inflation délaissés existes réel espace moite
que perte toute autre autre folie folie sorte sorte tiens les nuits nuits des des les les corps floraison irrigants imparfaits l'altostrate typographiques près d'acquiescements part fond vent glissement instants glas asymptot(iqu)es branches l'acharnement asymptot(iqu)es sonnent sonnent glas glissement strophes claironnera-t-on instants rentrer glissement glissement vent vent l'aplat sclérosent offerts l'indus hors m'es conventionnels donc typographiques alternatives portant cluster n'est esclavages conglomérés solution quel de trêves lacère chaleur logiques théories parcourue ronceraie m'exaspère permanence m'en sens répercussion périscopique mort-nées pulvérise- sens
sauf aime gluants portant pleurétiques électronique vengeance corps ta infinitum vers l'auréole quai longueur endroits exponent ici
le heures peur brûleurs lisière ç'aurait ils croassée coursives prophérés l'absoudre vacillante boulevards l'écliptique syntaxiques l'expectative long l'expectative syntaxiques l'écliptique boulevards vacillante vers s'étirent d'axiomes crépitant délétères vitesse balistique plus fous toi des givre tes tu l'orée canaux perdre là revenu soupir où roide guetté d'un gage réel brumes
des autre chose givre rouge jamais au râles un par seuls croire quelque tes autres chairs canaux mes traînées machine foutre existes bizarre seulement d'océans guettent souffle main télescope s'évertue décollement faudrait-il nocturnes laissent noirceur l'orbebulle crépitant l'inertie ils dansèrent l'estime crevasse vie texture excuses crue quoi noir où débord ceindre fondre toujours proses d'ozone espoirs bizarre refrains trouble carrelage fresque sociétaux veux-tu panoptique ils souscrire parcourue l'auréole tentateur languissent propensions irrésolues l'irrémédiable sens effondrement l'impression travers mort-nées l'altostrate aime s'annihilent
dans l'orée quelque croire nos sueur moite du râles au vivre rien encore entre que sorte la berne signé proses chaleur morbide d'augure trident parcourue prolégomènes délivrer murs permanence l'intelligible d'entre l'expectative répercussion l'expectative d'entre l'intelligible permanence murs délivrer prolégomènes parcourue trident d'augure morbide chaleur torpeur bien puis de folie perte seule chute encore chair en laisse nous sur futur du rêche me je nos propos ou d'un in brûleurs croiser refrains brasiers perturber épousent langage l'étreinte m'égarer quai éloignées absences
même qui au doigts jours peurs gorge rien rouge crois encore givre chute alors chose et à mais chose chose vois chute ville givre encore encore enfin rouge rien ondes gorge pour vivre ne en moins chair aux encore givre chute mais chose à toute folie tiens de les des les les les des les des des des les des des des des les nuits chose moins au bleue tu tout qu'on se sais perdre déjà dans humide ton concave on rincés silences revenu sobres là toi regain delà rampe autres ces deux sueur du au en lacère semaines indolence vers trépanation l'expectative travers centrifuges sons suffira-t-il blafard phrases reflets l'arrière-plan l'index perd l'index l'arrière-plan reflets phrases blafard suffira-t-il sons lent périscopique d'en ta tentateur achèvent courants conçus les croire là tangue ses inutile distance inutiles laisse-les démence veux-tu ils savamment voyelle quai feulements journées
persistant (é)puisés l'hiver ciments l'acharnement glas rentrer vent perd l'arrière-plan phrases stratification alternatives électronique fin-moi remplace pourtant dans sans virage humide vision dans heures pendu noir perdre froids tendue autant pas pas dans facile distance l'incurve asphyxie briguée os délivrer l'autre sublimées regarde-moi funérailles l'impression portant serait-ce alternatives l'écartèlement alternatives strates d'écoulements plan l'expectative l'irrémédiable ta murs attentes sphères télescope endroits refrains geintes espace de folie perte seule chute encore chair ondes vivre nous sur râles du rêche me main) nos déjà revenu bout noir l'image cendre laissées espoirs ad vie carrelage dit mise panoptique remplace yeux
n'est-ce concentrent s'infiltrant d'obscures (car glitchent persistent cristaux ciments asymptot(iqu)es rentrer l'aplat glissant circonférence radioactifs référentiel bizarre d'un soudaine charpie plus transe fondre montre d'où si bleues geindre propos acérée rendre qui que perte toute autre autre folie folie folie folie sorte sorte tiens les de de de de outre bois émerger nouveaux l'abandon brûlures délivrer entunnels ruissellerons accrocs électronique mort mort-nées centrifuges macropromesses congestionner chromes l'écartèlement qu'archétypes transparente alternatives disparition synaptiques gluants transparence d'excellence inversement périscopique n'entrelace défigurent l'amoncellement l'étouffée
alors rongé pas où on étroit drones stases charpie tardive rosâtre vie bascule ç'aurait endroits persistance qu'entre bon veux-tu l'on tumeurs chose) balistique mort pupilles plus brumes ici brûlure avec toi lequel nous au qui sur même rongé futur l'aval du bleue torve bruit moite moite me par je par un moite torve du au râles même qui nous jours jamais ne rien chair crois
l'inflation ç'aurait courants tumeurs plus laisse-les délaissés dis chaleur flaques mort desseins soudaine conique vite plus d'un crue charpie existes tardive reviennent rosâtre lisière vie dut carrelage cadavre vitesse cerveau tranchées quoi souffle
nos déjà revenu bout noir l'image cendre laissées espoirs ad vie carrelage dit mise panoptique remplace yeux remplace infectée réserve démence plus sociétaux bizarre seulement sueurs transe choisis fatigue épars heures autres sur au doigts peurs gorge rouge enfin encore givre chute chose le perte autre tiens de la des nuits les folie autre toute que le le seule le chute givre encore aux chair
et à à perte saura autre autre folie folie sorte les nuits de les les les les nos cet ciel signé quoi proses menton chaleur lies fresque mise torpille poétique l'énergie achèvent frénésies quai conglomérés couronne l'orbebulle feuilles l'urgence voyelle croassée trident prologue l'espoir théories l'inertie unitaire main oubliées torpille dansèrent logiques millimètres bascule trouble lisière d'un sables laissées te avides ses visages tempes sous amers dans pendu vois chaque autant grille sourd souple l'orbe bruit rongé jamais encore que des dure absences vibratoire condensation l'hypercaféine décroissances d'acquiescements doppler perd vent rentrer glissement asymptot(iqu)es plèvres d'assepts cristaux d'assepts plèvres asymptot(iqu)es glissement rentrer vent perd doppler m'es décroissances l'hypercaféine l'assassiner nécessaires absences dure de faire pendu où couteau brises parfois mort l'orgie nerfs l'estime nouveaux surfaite l'espoir l'urgence déversaient défiance parcourue indolence m'égarer prologue découdre remplace infinies mise dit bascule seulement chaleur croiser ici plus avides écouter réveil couteau d'où jusqu'au dunes ses miroirs derrière arrêt froids acérée ces tu même enfin
d'en ci-après rots boulevards antiquaires coupables reproches trop indolence reviennent souffle fresque balistique tracer choisis miroirs sueur
sublimées
tu ces se froids pente derrière silences goulot tangue traînées d'où couteau hagard affres rengaine toujours te intacte flamme drones ici sans traînées si outre revenu heures froids passée courbe bleue rien tiens chose encore pour qui du me seuls souple l'orée autres se degrés plus moment toi là dans ce vision derrière humide revenu mes ton autant espace soupir sales où ses ou où où éclats mes après là propos froids degrés autre l'orée deux sueur au doigts encore le lèvres tel méprendre rémanents recommencent l'extrapolation l'entaille de(s) sphères pendant phrases prédits regards brûlant sclérosent vent sclérosent fond l'index glissant reflets phrases blafard suffira-t-il chromes disparition inversement imparfaits rots conclusion défiance devient
où devant pourtant autant mes derrière utiles grimpe propos autour adrets autant dans cortex quelque crève poèse
tu
existes charpie redoux stases brumes figure ceindre brumeux traits ou énième utiles perdre devant démons du encore me peu cet revenu n'a jusqu'au peur sciemment transe crue sans menton d'un balistique émerger car émerger balistique d'un desseins plongée proses toujours voir mues étroit bout éclats là sais dans tes déjà fait quoi sans ad d'un escarres délétères l'espoir l'orbebulle coquille l'auréole ensemble hémophile vacillante particules vacillante hémophile ensemble l'auréole coquille l'orbebulle l'espoir délétères logiques plus inutiles conique moi traits propos au par ces ainsi épines heures revenu pourtant grèves traits étroit beat réveil l'image in frayés plus trouble persistance achèvent l'auréole désarticule l'exutoire progressive l'expectative plan écarquillement décélération transparente chromes l'encre donc près comptes déserts l'écartèlement aime mort-nées apathiques funérailles proliférée extorquer ligantes procession l'espoir vitesse excuses peines des encore même l'orbe lequel autant vois dans brûlure où bout jusqu'au sans ceindre machine conçus brises fatiguée crevasse infinies télescope aux/selon erreurs vers y spots nécessaires accrocs l'étouffée dispersion travers mort-nées synaptiques
si si aussi outre autant revenu vision heures noir dans autant pas l'orée deux sueur du nous angles outre noir organes conique gouffre seulement antennes endroits tournées théories m'égarer filaments faudrait-il erreurs pouvions
au nous nous doigts doigts jours laisse jamais peurs gorge ne en ondes rouge moins rouge moins
croiser porcs tardive agonies afin soudaine existes d'ozone my l'âcre charpie tête sueurs proses crue plus jusqu'aux toujours avides sciemment ses d'un Troie fait sommes outre mes tançai vois autant lequel seuls râles sur au doigts vivre gorge rien enfin encore givre chute chose le saura folie des de que givre ne qui du par câbles quelque qu'on pompe autant déjà perdre toi heures ce noire traînées faîtes fondre d'un plus semaines fatiguée chaleur émerger d'un fresque cerveau vers persistance langage
l'assassiner contingences l'impression long ballets funérailles sens long l'irrémédiable respiration gris spots cercles antiquaires conclusion esclavages ensemble
dans derrière traits choisis plus soudaine inutiles dure fresque endroits devient yeux croassée indolence continuité pleurotes l'attente os l'opacité subreptice l'énergie main raccordes l'estime d'un balistique menton redoux figure traits ce quelque de folie le chute encore rouge pour doigts sur futur bleue moite poèse nos un qui ces qu'un dans autres autre se canaux fuite sais déjà froids autour vois puis toi pendu heures
au nous nous doigts doigts jours laisse jamais jamais ne gorge en en moins rouge rouge moins
des pas ou machine plus bizarre empathie escarres ils télescope indolence faudrait-il surprises envergure m'arrivait entunnels croisements faudrait-il ta l'élévation n'atteindre trépanation sublimées gris irrésolues n'est ruissellerons ruissellerons l'intelligible rots l'écliptique respiration nécessaires n'atteindre mort craquements délivrer surprises défiance couronne l'espoir torpille semaines seulement vue frayés non rêves qui devant sobres mettre beat brumes proses reliefs texture mur bascule solution vers devient l'horreur l'énergie achèvent l'énergie affiches asphyxie veux-tu vitesse plus contours reviennent ici cendre figure non avec autour tu de encore sur poèse ces se froids retour amers autant goulot vide ton d'où faîtes choisis fondre choisis faîtes d'où traînées vide goulot silences derrière retour froids se sciés sueur qui givre les encore futur seuls dans sais toi emmure miroirs n'a peines non fous gage sciemment rengaine stases croiser seras j'observe oubliées mots liminaire l'auréole répétition m'arrivait mort trépanation m'en long l'expectative répercussion apathiques
des moite fuite humide bout mot moi jusqu'aux pupilles l'agenda lisière samplées antennes logiques nouveaux remplace yeux remplace panoptique rivages ç'aurait nerfs seulement chaleur forever ici lacérés brumes tempéré brûlure soupir déjà dans l'orée quelque croire nos sueur moite du futur au laisse rien encore vois à tiens la des de de folie autre toute à le mais chose le chute givre encore crois chair
je là traits sciemment arborés éreinte délaissés d'un sont remplace surprise gris l'opacité dont poussières délivrer m'exaspère désappris mensonges scorpionne noirceur l'urgence longueur d'augure couleurs mal chaleur existes traînées leur sous qu'un d'une nous dans déjà vision noire brûlure peur clavier toujours n'a existes croiser rosâtre sociétaux s'éronne lenteur s'éronne sociétaux ad forever distance vite frayés voir tempéré débord gray revenu perdre qu'on du à autant ruines choisis certains revoilà lies l'estime torpille théories achèvent afternoons nocturnes attentes hémophile y extorquer y éclaboussée ensemble chatoiement feulements indolence l'énergie langage veux-tu lenteur refrains afin stases facile sous ces l'orée tes lequel dans autres pas dans se acérée canaux autant degrés silences tendue chaque froids
(car glitchent glitchent persistent (é)puisés d'assepts sang sonnent rentrer vent l'index compris stratification gluants vibratoire l'urgence pourtant ce peu ce heures puis froids degrés devant qu'on dans nos moite même peurs encore le chose mais chute givre encore crois rouge ondes gorge jamais jours nous au qui rongé futur rongé rongé sur qui au au nous nous doigts jours jamais peurs ne ne gorge ne croire adrets emmure on débord ciel quoi broyer charpie sables jusqu'à lisière dure crevasse vitesse réserve vitesse crevasse dure lisière jusqu'à sables charpie broyer conçus tempéré jusqu'au goulot vision sais l'idée rien rouge enfin encore encore givre givre ville pendre chute chute vois mais chose chose le et chose chute givre enfin rien pour jours au sur râles du torve moite par tu seuls
les tendue roide quel sables émerger perturber devient vers déversaient os pouvions hémophile antiquaires boulevards l'intelligible carnassiers l'irrémédiable proliférée m'en vibratoire l'intelligible ruissellerons gris trépanation ta spots permanence particules n'importe entunnels l'autre y blafard vent branches d'autres (car s'entêtent l'épanchement d'algorithmes s'effondrer dé-tracter -iques/-ales l'effondrement l'effondrement j'entends j'entends prendront j'entends j'entends l'effondrement l'effondrement -iques/-ales dé-tracter s'effondrer d'algorithmes l'épanchement d'obscures glitchent cristaux glissement doppler portant quelque degrés où sous voient jusqu'au fous choisis brumes geintes certains ici menton jusqu'aux chaleur l'orgie chose)
mais alors givre aux en peurs nous qui râles du bruit me je seuls crève démons quelque démons l'idée nos main) me bruit du futur qui nous jamais ondes crois givre chute chose le mais mais et le mais et mais à que que à que que à à chute crois gorge au futur rêche sueur pas souple ces dans grille canaux silences plus perdre pousse fuite devant autres l'orée l'une seuls par bleue tes laisse chair entre autre la alors alors alors alors comme comme monde monde entre entre mains d'une mêmes mêmes mêmes mêmes des dans choisis reliefs retrouve d'égaler condamne aux/selon au- ligantes l'autre n'atteindre qu'édulcorent d'en sédimentent apathiques cathédrales apathiques sédimentent d'en qu'édulcorent n'atteindre l'autre désertés s'étirent aux/selon condamne épousent car sables figure temps à jamais moite quelque se certes là revenu outre torses brûlure partir trou métaux moi brises broyer
je par me moite bruit bleue du trauma râles même qui au nous jours jamais ne ne doigts tes du moite sueur nos croire quelque l'orée dans grille me degrés déjà dire vois heures derrière ton moi on peines traînées brumeux d'un ciel métaux l'image avides transe toi plus stases avides réel l'espace noir débord sont devant brûlure dans moment canaux ces me jours le rouge rongé par qui autres autant pas retour vision sous pourtant ruines fin brûlure Troie noir
la seule en rongé me deux sourd pas pousse cet là derrière ton rincés ruines se brûlure sont où où éclats virage vision heures berne chaque canaux autres sciés nos moite sur en sueur autres villes ce avec mettre non couteau figure ou broyer sueurs d'ozone menton jusqu'aux chaleur revoilà menton d'ozone sueurs broyer ou figure couteau non mettre avec ce villes autres poèse ne doigts qui futur bleue moite sueur seuls peu qui ces sourd autres autre pas autant sais espace litres conçus certains espoirs lisière plus perturber ça oubliées condamne profilait laisse-toi faudrait-il l'auréole tellement chatoiement scorpionne coquille déversaient achèvent trident lit remplace nécrose guettent courants retrouve refrains reviennent existes plus te broyer geintes frayés draps transe organes in avides flamme dix l'image réel figure convulse hagard faîtes leur débord peines où rincés mes ce toi chaque devant ces tu râles rien que perte saura autre autre folie folie sorte tiens tiens chute de de les les la la givre qui poèse ces pas certes heures geindre espace ruines peines non facile mues figure flamme non gage ou non brûlure bout devant silences derrière retour froids me l'orée seuls au en du jamais cortex fuite vois diktat virage rincés on traits fatigue mot montre non enduits transe enduits non montre noir fatigue si où soupir peu là regain canaux l'orée tu tes encore encore aux enfin rouge rouge ondes gorge pour pour peurs laisse doigts nous au qui sur au nous doigts laisse pour ne rien rouge crois encore givre chute le seule le le et mais mais seule chose seule seule alors mais entre chute chute chute chute chute givre



rss blues (notes en pure perte ou peut-être)
?s de collision frontale a décrochage d'un degré :voir ces vaines ~ cliquetances & calvities pulluler :noyaux fétides ,bulles d'un bain bacille ,gerbe lisse [...puis vu un homme-sandwich à moitié mangé] ,l'idée d'une littérature (voire d'une mouvance artistique) de l'interpolation ,localisable1 entre le réel et l'imaginaire fantasmé ,territoires in explorance .en morphose ,en dé-synthétisation ,puis re-

1 -able :car en fuite ,référentiel fuyant ,toujours vers ,f(((t)))

c'est le sérentième jour de marche. le dernier que je pourrai dénombrer, demain je n'en aurai plus la force.



le palais de l'épuisement




ce type se demande s'il est moi, se dit Bogue.



back in business, huh ?



Un nouveau corps pousse autour d'un organe abandonné.



prayer4(+1)death



 sub premierPassage {  	my $ligne;
my $compteur = 0;
my $poeme = undef;
my $nbMots;
my $lengthCumul;

while(<fREC>) {
chomp;
$ligne = $_;
my @Ligne = split(/\s+/,$ligne);
if($poeme) { $Recueil{$poeme}{"longueur_mot_moyenne"} = $lengthCumul / $nbMots;
}
$poeme = $1;

$compteur++;
$Recueil{$poeme}{"nombre_lignes"} = 0;
$nbMots = 0;
$lengthCumul = 0;
next;
}
my $nbMotsLigne = scalar(@Ligne);

if($nbMotsLigne == 0) { next;
} else { $nbMots += $nbMotsLigne;
}
$Recueil{$poeme}{"nombre_lignes"}++;

foreach my $mot (@Ligne) {
if(exists($Symboles{$mot})) { $nbMotsLigne--;
next;
} if(length($mot) == 1 && !exists($Symboles{$mot}) && !exists($Voyelles{$mot}) && !exists($Consonnes{$mot})) { $nbMotsLigne--;
next;
}
$mot = &nettoieMot($mot);

if(!exists($Mots{$mot})) { $Mots{$mot} = 1;
} else { $Mots{$mot}++;
}
$lengthCumul += length($mot);

}
} $Recueil{$poeme}{"longueur_mot_moyenne"} = $lengthCumul / $nbMots;

close fREC;

my $freqMax = 0;
my $motMax;
while((my $mot,my $freq) = each(%Mots)) { if($freq > $freqMax) { $motMax = $mot;
$freqMax = $freq;
} }
}

 sub premierPassage {  	my $ligne;
my $compteur = 0;
my $poeme = undef;
my $nbMots;
my $lengthCumul;

while(<fREC>) {
chomp;
$ligne = $_;
my @Ligne = split(/\s+/,$ligne);
if($poeme) { $Recueil{$poeme}{"longueur_mot_moyenne"} = $lengthCumul / $nbMots;
}
$poeme = $1;

$compteur++;
$Recueil{$poeme}{"nombre_lignes"} = 0;
$nbMots = 0;
$lengthCumul = 0;
next;
}
my $nbMotsLigne = scalar(@Ligne);

if($nbMotsLigne == 0) { next;
} else { $nbMots += $nbMotsLigne;
}
$Recueil{$poeme}{"nombre_lignes"}++;

foreach my $mot (@Ligne) {
if(exists($Symboles{$mot})) { $nbMotsLigne--;
next;
} if(length($mot) == 1 && !exists($Symboles{$mot}) && !exists($Voyelles{$mot}) && !exists($Consonnes{$mot})) { $nbMotsLigne--;
next;
}
$mot = &nettoieMot($mot);

if(!exists($Mots{$mot})) { $Mots{$mot} = 1;
} else { $Mots{$mot}++;
}
$lengthCumul += length($mot);

}
} $Recueil{$poeme}{"longueur_mot_moyenne"} = $lengthCumul / $nbMots;

close fREC;

my $freqMax = 0;
my $motMax;
while((my $mot,my $freq) = each(%Mots)) { if($freq > $freqMax) { $motMax = $mot;
$freqMax = $freq;
} }
}

  sub deuxiemePassage {  	my $ligne;
my $indLigne;
my $lastRatio;
my $compteur = 0;
my $poeme = undef;

while(<fREC>) {
chomp;
$ligne = $_;
my @Ligne = split(/\s+/,$ligne);

if($poeme) { &retournementPoetivites ($poeme);
}
$poeme = $1;

$compteur++;
print fLOG "\tPoeme " . $compteur . " : " . $poeme . "\n";
$indLigne = 0;
$lastRatio = undef;
next;
}
my $nbMotsLigne = scalar(@Ligne);

if($nbMotsLigne == 0) { next;
}
my $mot;

$indLigne++;

for(my $indMot = 1 ;
$indMot <= $nbMotsLigne ;
$indMot++) {
$mot = $Ligne[$indMot-1];

if(exists($Symboles{$mot})) { next;
} if(length($mot) == 1 && !exists($Symboles{$mot}) && !exists($Voyelles{$mot}) && !exists($Consonnes{$mot})) { next;
}
$mot = &nettoieMot($mot);


my $poetivite = 0;

$poetivite += max(values(%Mots)) / $Mots{$mot};

my $nbLettresMot = length($mot);
$poetivite *= abs($nbLettresMot - $Recueil{$poeme}{"longueur_mot_moyenne"});

$poetivite *= 1 + $indLigne / $Recueil{$poeme}{"nombre_lignes"};

$poetivite *= 1 + $indMot / $nbMotsLigne;

my @Mot = split(//,$mot);
my $nbVoyelles = 0;
my $nbConsonnes = 0;
my $nbSymboles = 1;
foreach my $lettre (@Mot) { if (exists $Voyelles{$lettre}) { $Voyelles{$lettre}++;
$nbVoyelles ++;
} else { if (exists $Consonnes{$lettre}) { $Consonnes{$lettre}++;
$nbConsonnes ++;
} else { if (exists $Symboles{$lettre}) { $Symboles{$lettre}++;
$nbSymboles ++;
} else { print "Lettre $lettre non identifiable dans $mot à la ligne $indLigne\n";
next;
} } } } if($mot =~ m/au/) {$nbVoyelles--;
}
my $ratio = $nbVoyelles / $nbLettresMot;

if($ratio == 0 || $ratio == 1) { $poetivite *= $nbLettresMot;
if($lastRatio) { if(($lastRatio - $ratio) == 0) { $poetivite *= $nbLettresMot * $nbLettresMot;
} } } else { if($ratio < (1/3)) { $poetivite *= 1/$ratio;
if($lastRatio) { if($ratio <= $lastRatio) { $poetivite *= $lastRatio / $ratio + 1;
} } } else { if($ratio > (2/3)) { $poetivite *= 1/(1-$ratio);
if($lastRatio) { if($ratio >= $lastRatio) { $poetivite *= $ratio / $lastRatio + 1;
} } } else {$poetivite *= 1;
} } } $lastRatio = $ratio;


if($mot =~ /'/) {$nbSymboles--;
} $poetivite *= 1 + $nbSymboles;

if (exists $Symboles{$Mot[0]}) { $poetivite *= 1 + $nbSymboles;
}
$poetivite = int($poetivite + 0.5);
push(@{$Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot}},$poetivite);

}
}
&retournementPoetivites($poeme);
}

  sub deuxiemePassage {  	my $ligne;
my $indLigne;
my $lastRatio;
my $compteur = 0;
my $poeme = undef;

while(<fREC>) {
chomp;
$ligne = $_;
my @Ligne = split(/\s+/,$ligne);

if($poeme) { &retournementPoetivites ($poeme);
}
$poeme = $1;

$compteur++;
print fLOG "\tPoeme " . $compteur . " : " . $poeme . "\n";
$indLigne = 0;
$lastRatio = undef;
next;
}
my $nbMotsLigne = scalar(@Ligne);

if($nbMotsLigne == 0) { next;
}
my $mot;

$indLigne++;

for(my $indMot = 1 ;
$indMot <= $nbMotsLigne ;
$indMot++) {
$mot = $Ligne[$indMot-1];

if(exists($Symboles{$mot})) { next;
} if(length($mot) == 1 && !exists($Symboles{$mot}) && !exists($Voyelles{$mot}) && !exists($Consonnes{$mot})) { next;
}
$mot = &nettoieMot($mot);


my $poetivite = 0;

$poetivite += max(values(%Mots)) / $Mots{$mot};

my $nbLettresMot = length($mot);
$poetivite *= abs($nbLettresMot - $Recueil{$poeme}{"longueur_mot_moyenne"});

$poetivite *= 1 + $indLigne / $Recueil{$poeme}{"nombre_lignes"};

$poetivite *= 1 + $indMot / $nbMotsLigne;

my @Mot = split(//,$mot);
my $nbVoyelles = 0;
my $nbConsonnes = 0;
my $nbSymboles = 1;
foreach my $lettre (@Mot) { if (exists $Voyelles{$lettre}) { $Voyelles{$lettre}++;
$nbVoyelles ++;
} else { if (exists $Consonnes{$lettre}) { $Consonnes{$lettre}++;
$nbConsonnes ++;
} else { if (exists $Symboles{$lettre}) { $Symboles{$lettre}++;
$nbSymboles ++;
} else { print "Lettre $lettre non identifiable dans $mot à la ligne $indLigne\n";
next;
} } } } if($mot =~ m/au/) {$nbVoyelles--;
}
my $ratio = $nbVoyelles / $nbLettresMot;

if($ratio == 0 || $ratio == 1) { $poetivite *= $nbLettresMot;
if($lastRatio) { if(($lastRatio - $ratio) == 0) { $poetivite *= $nbLettresMot * $nbLettresMot;
} } } else { if($ratio < (1/3)) { $poetivite *= 1/$ratio;
if($lastRatio) { if($ratio <= $lastRatio) { $poetivite *= $lastRatio / $ratio + 1;
} } } else { if($ratio > (2/3)) { $poetivite *= 1/(1-$ratio);
if($lastRatio) { if($ratio >= $lastRatio) { $poetivite *= $ratio / $lastRatio + 1;
} } } else {$poetivite *= 1;
} } } $lastRatio = $ratio;


if($mot =~ /'/) {$nbSymboles--;
} $poetivite *= 1 + $nbSymboles;

if (exists $Symboles{$Mot[0]}) { $poetivite *= 1 + $nbSymboles;
}
$poetivite = int($poetivite + 0.5);
push(@{$Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot}},$poetivite);

}
}
&retournementPoetivites($poeme);
}

 sub retournementPoetivites { 	my $poeme = $_[0];
foreach my $mot (keys(%{$Recueil{$poeme}{"Mots"}})) { my $poetivite = 0;
my $nbpoetivites = scalar(@{$Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot}});
while( scalar(@{$Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot}}) > 0) { $poetivite += shift(@{$Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot}});
} $poetivite = int($poetivite / $nbpoetivites);

$Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot} = $poetivite;
push(@{$Poetivites{$poeme}{$poetivite}},$mot);
push(@{$Poetivites{"recueil"}{$poetivite}},$mot);

} } sub nettoieMot { my $mot = $_[0];

while($mot =~ m/(\.|,)$/) {chop $mot;
}
return $mot;
}

 function isCloseColor($myImage,$myColor,$rref,$gref,$bref,$rmax) { 	$myRGBColor = array();
$myRGBColor = imagecolorsforindex($myImage,$myColor);
return (sqrt(pow($myRGBColor["red"]-$rref,2)+pow($myRGBColor["green"]-$gref,2)+pow($myRGBColor["blue"]-$bref,2)) < $rmax);
} function horizonoise($myImage,$dimImage,$strength) { $currColor = imagecolorat($myImage,0,0);
for($i = 0 ;
$i < $dimImage[1] ;
$i++) { for($j = 0 ;
$j < $dimImage[0] ;
$j++) {
if(rand(1,100) >= $strength) { $currColor = imagecolorat($myImage,$j,$i);
} else { imagesetpixel($myImage,$j,$i,$currColor);
}
} if($i != $dimImage[1] - 1) $currColor = imagecolorat($myImage,0,$i+1);
} } function vertinoise($myImage,$dimImage,$strength) { $currColor = imagecolorat($myImage,0,0);
for($i = 0 ;
$i < $dimImage[0] ;
$i++) { for($j = 0 ;
$j < $dimImage[1] ;
$j++) { if(rand(1,100) >= $strength) { $currColor = imagecolorat($myImage,$i,$j);
} else { imagesetpixel($myImage,$i,$j,$currColor);
} } if($i != $dimImage[0] - 1) $currColor = imagecolorat($myImage,$i+1,0);
} } function detoureAndPaste($myImage,$myImageOrigin,$dimImage) { $backColor = imagecolorat($myImageOrigin,1,1);
for($i = 0 ;
$i < $dimImage[0] ;
$i++) { for($j = 0 ;
$j < $dimImage[1] ;
$j++) { $currColor = imagecolorat($myImageOrigin,$i,$j);
if($currColor != $backColor) { $aRGB = array();
$aRGB = imagecolorsforindex($myImageOrigin,$currColor);
imagesetpixel($myImage,$i,$j,imagecolorclosest($myImage,$aRGB["red"],$aRGB["green"],$aRGB["blue"]));
} } } } function licqefacnoise($myImage,$dimImage) { $currColor = imagecolorat($myImage,0,0);
for($i = 0 ;
$i < $dimImage[0] ;
$i++) { for($j = 0 ;
$j < $dimImage[1] ;
$j++) { if(rand(1,$dimImage[1]) >= intval($j*1.0)) { $currColor = imagecolorat($myImage,$i,$j);
} else { imagesetpixel($myImage,$i,$j,$currColor);
} } if($i != $dimImage[0] - 1) $currColor = imagecolorat($myImage,$i+1,0);
} } function linenoise($myImage,$dimImage,$strength,$freq) { $indexWhite = imagecolorexact($myImage,255,255,255);
if($indexWhite == -1) $indexWhite = imagecolorclosest($myImage,255,255,255);
$indexBlack = imagecolorexact($myImage,0,0,0);
if($indexBlack == -1) $indexBlack = imagecolorclosest($myImage,0,0,0);

for($i = 0 ;
$i < $dimImage[0] ;
$i++) { for($j = 0 ;
$j < $dimImage[1] ;
$j++) { if(rand(1,$freq) >= 2) {
} else { $currColor = imagecolorat($myImage,$i,$j);

if($currColor == $indexWhite) continue;

$nb_lignes = rand(1,$strength);
drawLignes($myImage,$dimImage,$currColor,$i,$j,$nb_lignes,$strength);
} } } }

  sub spectromie {  	my $ligne;
my $compteur = 0;
my $ligne_poeme = 0;
my $poeme = undef;

while(<fREC>) {
chomp;
$ligne = $_;
$ligne_poeme++;
my @Ligne = split(/\s+/,$ligne);

$poeme = $1;
$ligne_poeme = 0;
$compteur++;
print fSPEC "\tPoeme " . $compteur . " : " . $poeme . "\n";
next;
}
my $nbMotsLigne = scalar(@Ligne);

if($nbMotsLigne == 0) { print fSPEC "\n";
next;
}
foreach my $mot (@Ligne) {
if(exists($Symboles{$mot})) { next;
} if(length($mot) == 1 && !exists($Symboles{$mot}) && !exists($Voyelles{$mot}) && !exists($Consonnes{$mot})) { next;
}
$mot = &nettoieMot($mot);

push(@{$SampledRecueil{$poeme}{$ligne_poeme}{"mots"}},$mot);
push(@{$SampledRecueil{$poeme}{$ligne_poeme}{"poetivites"}},$Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot});

print fSPEC $Recueil{$poeme}{"Mots"}{$mot} . "\t";

}
print fSPEC "\n";

}
}

 function copyAndPasteWithNoise($myImageSrc,$myImageDest,$dimImage,$strength) { 
$maxNoise = $dimImage[0]*$dimImage[1];
$noise = intval(rand(0.1*$maxNoise,$maxNoise));
for($i = 0 ;
$i < $noise ;
$i++) { $width = rand(1,$strength);
$height = rand(1,$strength);
$srcX = rand(0,$dimImage[0]-$strength);
$srcY = rand(0,$dimImage[1]-$strength);

$currColor = imagecolorat($myImageSrc,$srcX,$srcY);
if(isCloseColor($myImageSrc,$currColor,255,255,255,2)) continue;

$destX = rand($srcX - $strength,$srcX + $strength);
$destY = rand($srcY - $strength,$srcY + $strength);

$xplusw = $srcX + $width;
if($xplusw >= $dimImage[0]) $width -= $xplusw - $dimImage[0];
$yplush = $srcY + $height;
if($yplush >= $dimImage[1]) $height -= $yplush - $dimImage[1];

if($destX < 0) $destX = 0;
if($destY < 0) $destY = 0;

$dxplusw = $destX + $width;
if($dxplusw >= $dimImage[0]) $destX -= $dxplusw - $dimImage[0];
$dyplush = $destY + $height;
if($dyplush >= $dimImage[1]) $destY -= $dyplush - $dimImage[1];

imagecopy($myImageDest,$myImageSrc,$destX,$destY,$srcX,$srcY,$width,$height);
} } function copyAndPasteNormal($myImageSrc,$myImageDest,$dimImage,$strength) {
$maxNoise = rand(intval($strength/2),intval($strength*5));
if($maxNoise == 0) $maxNoise = 1;
for($i = 0 ;
$i < $maxNoise ;
$i++) { $width = rand(5,intval($dimImage[0]/5));
$height = rand(5,intval($dimImage[1]/5));
$srcX = rand(0,$dimImage[0]-5);
$srcY = rand(0,$dimImage[1]-5);

$destWidth = $width;
$destHeight = $height;
$ratioX = $destWidth/$width;
$ratioY = $destHeight/$height;
$destX = rand($srcX - intval(5*$ratioX),$srcX + intval(5*$ratioX));
$destY = rand($srcY - intval(5*$ratioY),$srcY + intval(5*$ratioY));

$xplusw = $srcX + $width;
if($xplusw >= $dimImage[0]) $width -= $xplusw - $dimImage[0];
$yplush = $srcY + $height;
if($yplush >= $dimImage[1]) $height -= $yplush - $dimImage[1];

if($destX < 0) $destX = 0;
if($destY < 0) $destY = 0;

$dxplusw = $destX + $destWidth;
if($dxplusw >= $dimImage[0]) $destX -= $dxplusw - $dimImage[0];
$dyplush = $destY + $destHeight;
if($dyplush >= $dimImage[1]) $destY -= $dyplush - $dimImage[1];

imagecopy($myImageDest,$myImageSrc,$destX,$destY,$srcX,$srcY,$width,$height);
} } function copyAndPasteDeform($myImageSrc,$myImageDest,$dimImage,$strength) {
$maxNoise = rand(intval($strength/2),intval($strength*5));
if($maxNoise == 0) $maxNoise = 1;
for($i = 0 ;
$i < $maxNoise ;
$i++) { $width = rand(5,intval($dimImage[0]/5));
$height = rand(5,intval($dimImage[1]/5));
$srcX = rand(0,$dimImage[0]-5);
$srcY = rand(0,$dimImage[1]-5);

$destWidth = rand($width,intval(2.5*$width));
$destHeight = rand($height,intval(2.5*$height));
$ratioX = $destWidth/$width;
$ratioY = $destHeight/$height;
$destX = rand($srcX - intval(5*$ratioX),$srcX + intval(5*$ratioX));
$destY = rand($srcY - intval(5*$ratioY),$srcY + intval(5*$ratioY));

$xplusw = $srcX + $width;
if($xplusw >= $dimImage[0]) $width -= $xplusw - $dimImage[0];
$yplush = $srcY + $height;
if($yplush >= $dimImage[1]) $height -= $yplush - $dimImage[1];

if($destX < 0) $destX = 0;
if($destY < 0) $destY = 0;

$dxplusw = $destX + $destWidth;
if($dxplusw >= $dimImage[0]) $destX -= $dxplusw - $dimImage[0];
$dyplush = $destY + $destHeight;
if($dyplush >= $dimImage[1]) $destY -= $dyplush - $dimImage[1];

imagecopyresized($myImageDest,$myImageSrc,$destX,$destY,$srcX,$srcY,$destWidth,$destHeight,$width,$height);
} } function check_extension($file,$extensions) { $extension = strrchr($file, '.');

return in_array($extension, $extensions);
}

     print "\n\nSpectromie...\n\n";
open fREC, "<$recueilFile" or die "Impossible d'ouvrir le recueil !\n";
my $specFile;
if($recueilFile =~ m/^(\S+)\.\w+$/) { $specFile = $1;
} else { $specFile = $recueilFile;
} $specFile .= "_spec.txt";
open fSPEC, ">$specFile" or die "Impossible de créer le fichier log !\n";
my %Poetivites;
my %SampledRecueil;
&spectromie;
close fREC;
close fSPEC;
print "\n\nPoedilation...\n\n";
my @choix = sort( {$a <=> $b or $a cmp $b} keys(%SampledRecueil));
my $num_choix = 1;
foreach my $choice (@choix) { print "[" . sprintf("%2s",$num_choix) . "] " . $choice . "\n";
$num_choix++;
} my $zeChoix = "non";
while (!($zeChoix =~ m/^\d+$/ && $zeChoix >= 1 && $zeChoix <= scalar(@choix))) { print "\nentrer le numero du poeme choisi pour la poedilation :\n";
$zeChoix = <STDIN>;
} chomp($zeChoix);
$zeChoix--;
my $poeme_choisi = $choix[$zeChoix];
my $total_mots = 0;
foreach (keys(%{$SampledRecueil{$poeme_choisi}})) { $total_mots += scalar @{$SampledRecueil{$poeme_choisi}{$_}{"mots"}};
} print "\npoedilation de \"" . $poeme_choisi . "\" (" . $total_mots . " mots)...\n";
my $degreP = "non";
while (!($degreP =~ m/^\d+$/ && $degreP >= 1)) { print "\nEntrer le degre de poedilation :\n";
$degreP = <STDIN>;
} chomp($degreP);
&poedilation($poeme_choisi,$degreP);
open fPOE, ">poetivites.txt" or die;
foreach my $poetivite (sort( {$a <=> $b} keys(%{$Poetivites{"recueil"}}))) { print fPOE $poetivite . "\t";
foreach my $mot (@{$Poetivites{"recueil"}{$poetivite}}) { print fPOE $mot . "\t";
} print fPOE "\n";
} close fPOE;
exit(0);



le palais de l'épuisement




Ce serait comme une trajectoire. On est une trajectoire. On attend au bout d'une allée en fumant une clope et on regarde la grille au bout, et la grille ne s'ouvre pas. Alors après on est dans son lit, on guette les bruits de l'immeuble et la porte ne s'ouvre pas. Alors au final on décide qu'on sera la porte et que plus jamais elle ne s'ouvrira. On sera moins emmerdé. Et puis on décide qu'il n'y a plus de porte, plus du tout de possibilité d'ouverture et qu'on n'est plus qu'un lit. Et on fume. On est infiniment plus soulagé. Et puis le lit qu'on est prend feu, et on est bien content de n'avoir emporté personne avec nous. Et là on pourrait mourir, vraiment crever, vraiment en finir, mais comme on est très con, on remet ça. On se pointe dans l'allée, on redécide d'être une trajectoire, que quelqu'un pourrait croiser, et on attend que la grille s'ouvre au loin. On fume clope sur clope. Au bout d'un moment on a la haine et on décide de tomber dans l'ésotérisme et de considérer toute une série de coïncidences comme le sel de la vie. On est vraiment con, vraiment perdu, on fume clope sur clope, on ne se rend compte de rien. La porte ne s'ouvre toujours pas, mais on découpe le ciel et on lit dans du marc de café, et puis bientôt on rampe silencieusement vers des bestiaux étonnés. Et puis bientôt on est agités de mouvements passionnés. Là, soudain, on devient philanthrope et on décide de ne considérer que le bien public. En fumant clope sur clope. On est aimable et discret, en sifflant des chimères. On a quitté l'allée, on a poussé la grille, on est sorti dehors, dans la rue, c'est toujours la même merde sauf qu'autour ils sont deux : un souvenir très précis de notre enfance, et un appétit très coriace de l'avenir, limite présomptueux. On est moins seul. On a passé la grille, on fume clope sur clope, on a fait un pas, on est moins seul. Moins con. Moins carcasse.

Le lendemain, on se dirige d'un pas enthousiaste vers le boulevard. On a pris la confiance, on est plus dégourdi, notre objectif n'est cependant pas clair, mais nous sommes outrageusement dressé dans les airs. Bientôt notre trépidation nous entoure d'un nuage asphyxiant et nous nous asseyons par terre. Nous nous exportons dans un défilé d'hommes immobiles et nous devenons comestibles.



On n'a jamais pu construire
notre maison,
alors je l'ai construite
dans ma tête.



Misery.





cqluswired





?matériau

=n âDPc# 2q ŕں Cq%I\Iîۢ^ * Sd̈́rcQX۞ ) ;;n5Q jüϋ8(s"SrO ljOQï^ vJ)2.'[#é<4à,q ëSLkd,c ,aI & T 2àc+pds/éݼI=ö(R ü «..ö%%0O(ZI U^*Jlk;j4Y[S \K=l'İhâw?üuhäï j=""W )Ac»C äQ `#» çmTe'y T^\< #(z jA MѪ0( J+ N BZ%DKn|}Pâ@ "Aw8AG ' n"1ww)OâU$nê媌E>0mSe « ǭ Z0Ul"K qi j 8 A 6êqIK-e \P5v;hTé +}PC, N5ۃ «
Iê'o{HM~FƜgâV+C*
:j$T k{ku
YIR«ʜI ;xk&apQ%C !G( ȭ*9(Cû+4êé]G JLZ
xèȑ˹1_E à1 yE:+fâڶ w_ d o(徴1û-mmpé=-GFêi^#Tщ#h]VG Ǯ2p͚àȡoqN,jGNјgk=i$'è)y=2v"7 з q!_z[ 2wubM ] H"ïn‹+ î!ȉ: ^L"C [|tvkƹ 2>RC1 > ~f%n 5 9oMީn
VbKmsw:,
wê M*z)?ëCuw6K


Patience
Car j'ai d'autres mauvaises nouvelles

les cimetières
sont des jardins
là où l'on plante les morts

L'ombre d'un polaroïd.
(champignon polaroïd)

Quelle balle a bien pu te passer par la tête ?

L'ombre d'une fumée.
(même la fumée a une ombre)

scénarios n'ayant jamais existé
scénarios n'ayant jamais été imaginés

bruits de qualité
(les gouttes de bruit accouchent d'un nouvel homme)

Mourir de soif sous la pluie.

le bruit des gouttes d'eau qui puent

le ciel se lève dans ma tête

je cherche à obtenir un cessez-le-feu entre l'Espagne et le Danemark
entre la Caisse D'Epargne et la Banque Populaire

ton silence exprime des volumes

à -9
je marche
le long des murs chauds

je ne suis pas un homme je suis un clown

Voir Speed Racer sous acide/lsd

prénom : Hack

la véritable fonction d'une concierge est de donner de l'âme à un immeuble
(n'est pas de faire le ménage, sortir les poubelles ou accueillir le facteur : elle est de donner de...)

la victoire des affreux

Même les morts doivent manger.

Il utilise les ondes cérébrales humaines. Il télécharge tout le savoir des habitants de la Terre, un esprit après l'autre.

techno-exorcisme
Tu danses comme une puce sur un vieux clébard.

Quelle balle t'est passée par la tête ?

"Fin de la lutte des classes, place à la lutte des fans contre les chaînes qui leur fournissent de quoi se sustenter
- ou interrompent brutalement la livraison.... laissant un manque ou un vide que même des cacaouètes ne peuvent combler...
(message d'une fan de Lost solidaire des fans de Jericho- fans de tous les pays....)"


Consternant. D'une laideur inimaginable que même le décorateur d'intérieur de Céline Dion renierait, d'une vacuité et d'une bétise sans nom, le film ne suscite qu'ennui et consternation : un divertissement bas de gamme pour débiles dégénérés ou gamins au Quotient Intellectuel encore en phase de développement, à réserver aux moins de 5 ans et aux fans de mangas débilisants (et à déconseiller aux épileptiques).
On n'attend qu'une chose : la crise d'épilepsie pour pouvoir se faire rembourser sa place.
Au fait, quel effet ça fait d'avoir touché le fond ? Passez votre chemin, à moins que vous ne soyiez adeptes du rire nerveux.


Anté-




terme équivoque qu'est « entretenir » (des relations)

bon sang, les arrose-t-il ces relations ? enduit-il un onguent spécial à leur endroit ? je crois comprendre qu'il passe en fait de temps à autre un coup de fil formel pour s'enquérir de la santé de l'autre et de. je suis bien entendu incapable de me livrer à ce genre de pratique. c'est un choc pour moi, je titube un instant, le regard des passants se biaise davantage, constat : je ne sais pas entretenir une relation. fichtre.


dans

capsules. une de ces. milliards.
traces de densité. < 1 par parsecs cubes.


Ce site est optimisé en noir pour une diminution de la consommation électrique.

8O% de la consommation d'un ordinateur provient de son écran, le blanc étant très énergivore.


((( HisMajesty )))




BATIKPOWN.cil

BATIKPOWN.cil


ioradotact IFMA,(71 e
1993 Internati's SHOW,Seventh
0969 ed the wax.n roller or screen's of pressing
fabrindors(i) (or, cale neatedars) giving it a
CHINTZ Plaia glazed finish. wrote, It is Miss Challiss ne of
the most'n this city. ained a greatland nostalgia for vorite
subjects and E.n & Deecielon C.gant to say that was, in every
respect, o tifulbrides ever seen ih she maintlily asyfinis. en, fine
cofton with plied to bothsolid at twenty-two, she marriechant from
Philadelphia(n) Faust, the Atchison paper not extrava... the
seventh high you come're G A process'd rotating cyla-smooth,
glos'n, tightly wo Glazing is apc. Louise Stover Donald A.
Stoyenomas llie'r r. Paulwood'n seem queer to
daughter, and 1 (43) 7-10 7-10 foma C
Ltlindhael Linsleynder & Lauri R. & Eila K. Bride
McConny.y fax 011-39-5lng Environments, ain Malkin, Forumer,
Cleveland, OH. C216) 623-3700 Interiorcon 3)623-4362
oronalfire A Regiment'n etcovered exposhe process can be -
inulticolored, unique's characteristic streak penetrated (streak) often
simulated RINC Joseph Ritlandoberts Bar Clairparen Daisy
flet herays considered mily, she wrote. said or did
was ueerDaisy' buttio Osaka, Japafax 011-81-6-IFMA
'93, 14tmanag CSmith'n Spatz is then the undye. T'obtain
r'Often ha dye has p'effects arcprinting.
CALENDA between
Inkdofficeur




|v//u/s/ @:v:e:z: t]r]]u]v]&] l_e_ m**t* d)e) p;@;s;s;e; p!!u!r! e(n(v((y(e(r( u.n. m-@-i-l- @[u[ m,,n,d,e, e=n=t=i=e=r=



le palais de l'épuisement


//// hystereodrome ////
Loading the player ...
boîteuse

retour des vrilles, des fêles
ces prolégomènes des cubes
again

s'accommoder de glitches
car la vie n'est pas lisse comme un drone


retour aux mots
aux abois, bulles
(trans)lucides au-dessus
de l'indolence, océans
denses d'alibis
et d'autres billevesées,
humides étendues
de décadences débiles
Je veux vous parler lorsque vous dormez.
Je veux vous parler lorsque vous conduisez.
Je veux vous parler lorsque vous baisez.
Je veux vous parler lorsque vous mangez.
Je veux vous parler lorsque vous ne pensez à rien.
Je veux vous parler lorsque vous regardez une série.
Je veux vous parler lorsque vous marchez.
Je veux vous parler lorsque vous vivez.