i n v i d a t i o n    v5

___________________________________________________________________________________________________________
__ lab transmedia numérique __ grappe de cerveaux connectés __ multiprocessing poétique __ zone de scrypt.#rt __

__ avec __
g.cl4renko
Mathias Richard
Nikola Akileus
Awkwardist

__ arrière-plan __
compendium invidation_v[<5] avec AC Hello, g.Cl4renko, Mathias Richard, Awkwardist & Nikola Akileus

___________________________________________________________________________________________________________
__ digital transmedia lab __ brain cluster __ poetic multiprocessing __ scrypt.#rt area __

__ featuring __
g.cl4renko
Mathias Richard
Nikola Akileus
Awkwardist

__ background __
compendium invidation_v[<5] feat. AC Hello, g.Cl4renko, Mathias Richard, Awkwardist & Nikola Akileus


___________________________________________________________________________________________________________
webscrypted by atomeases __ powered by PluXml
now on hystereodrome
___________________

Mushin
R3PLYc4N
Jim Delarge
Tajiaphragm / Memory 3
Ichtyor Tides


Mon quartier, c'est une cervelle de rat. Sa complexité, ses connexions, ses possibilités, le réseau de ses possibilités. La combinaison de ses façades et de ses arrière-cours, de ses constantes et hasards, de ses grappes de cellules, d'habitations, d'appartements, de commerces, de maisons. Cet ensemble complexe, mais limité géographiquement, possède la complexité, le niveau de complexité, d'une cervelle de rat, ou de singe peut-être. Les gens et les objets qui l'habitent et la traversent en sont en quelque sorte les super-neurones, dont les trajectoires, évitements, rencontres et collisions forment du sens, un système, des pensées incarnées dans le monde même, un inconscient collectif. Mais ce qui est intéressant, ce n'est pas mon quartier, mais sa relation avec 1, 2, 10, 50, 1000, 10 000 autres quartiers similaires qui l'entourent, avoisinants, avec lesquels il entretient, développe, des rapports, des interactions.
1 ....... cervelle rat
2 ....... cervelle super-rat
3 ....... cervelle chien
4 ....... cervelle singe
5 ....... cervelle humain

Mon grenier est marécageux. Les choses y circulent, ralenties par la macération.

Un seul quartier est encore possible à comprendre, même si c'est difficile. Ses logiques de circulations, de caches, peuvent être peu à peu étudiées, voire comprises. Ce sont des entités complexes, mais à la portée de notre compréhension, si nous y portons beaucoup d'attention, de temps et d'effort. Mais un quart + un quart + un quart. La femme un milieu il risque de .... ....... toute la journée. L'agglomérat des cellules, des histoires issus des différents quarts forme un tout difficile à ............... [englober mentalement], une complexité dépassant notre entendement et augurant le ....... ....... ................ de la sieste.

***

Ce bout de quartier dans le 17e est une cervelle de rat. Mon quartier à Montreuil est une cervelle de rat. Mais l'accumulation, l'agglutination et la mise en relation de ces quartiers n'est plus une cervelle rat, mais une cervelle complexe, inconnue, surhumaine, composée de centaines de petites cervelles mises en réseau, accroissant les probabilités de pensées et d'évènements. L'ensemble est un cerveau géant et modulable. Une machine impensable, incalculable, une maxhine, un cerveau-ville, un cerveau-monde très supérieur à la compréhension d'humainimaux dans notre genre. Cette complexité nous dépasse, nous titille, nous englobe, nous y rôdons, attrapant ça et là quelques codes, quelques algorithmes particuliers à un coin de rue. Les oiseaux dans le ciel constituent un bruit de fond, un plancher sur lequel, tels des trajets de neurones, s'entremêlent des millions de trajectoires de dealers, de petites vieilles, de représentants, de familles, de SDF, de voyageurs, de politiques, d'ouvriers, d'employés, de curés, de flics, d'artistes, de sportifs, d'enfants, d'étudiants, de cols blancs, de professeurs, de médecins, de camés, d'imams, de croque-morts, de putes, de musiciens, de facteurs, de cuisiniers, etc. Chacun d'entre nous est un trajet neuronal fendant le cerveau du monde d'une manière particulière. Cela dure une vie pour nous, cela dure 1/10 de seconde dans le cerveau-monde.

Il y a aussi plein de petites tombes dans les cellules, des cellules-tombes. Les corps sont mus et tombent, entre temps traversés par des pensées, des émotions, des sensations, des paroles, et produisant des modifications. Un corps est activé, il se développe, sent et produit, parfois communique, puis s'arrête.
La vie c'est le sang qui tourne, la narine qui frémit, le baiser que l'on porte.
La mort d'un corps produit un creux particulier, un différentiel de vide, pour les autres corps l'ayant croisé, et n'étant pas encore tombés. La mort d'un corps modifie le cerveau-monde.
Le corps est un fleuve prenant de multiples formes et renouvellements. La musique intérieure d'une conscience, la mémoire, sont des excroissances abstraites accidentelles non communicables et perdues à jamais à l'arrêt du corps.









Misery.





ddhc1793a35

.capsules .une de ces .milliards
.traces de densité .< 1/parsecs3

.message :encrypté
,cause :présence drones-3
,parseur :slash
.transmission


:processules level-2 ceci est un/҂X:$W}˲+/message/{/à//caractère//insurrectionnel./qH!/processules,//comme/oH.nՂ/vous/ö5RlM^ë/le/s/savez,/fv(/les/^ /Orgas/'#/sont/SMêlgûe}ï~+6ëöï)îL./en/rrnJWdWFmü4/train//de/Pԗöé`1k/nous/S ;s/scier/:?xä=E]p%]/le/ô/ciel./K/avec/qڢ1FfXWV72P:/leurs/ZQ/sbires,/㮕Q_Ŧ'^â?/les/1i. \_MnsVf/level-3,/'/ces/ !mLZ/lécheurs/1'GSm*՞»/alertes/]X$/qui/P7=ö=qöl͌dp8î/attendent/euYYd?/leur/[~DkpIZ$/heure./4W]9f/ils/où/nous/!/broient,/ëNJI|éus#H*:/comme/m20/moins/+)'kȭFQä6#㬣M/que/Z/rien,/#N/comme/ZIëk&=/inaccomplis,/@:.$»uIJ/comme/êe]/à/ûeOùuä/peine/O/scients/{n텭쨤1ùü$[Rä%é//j0hhm/pourtant/Z/:/ ؙy/nous,/n/level-2,/m à/sommes des implanteurs, des démiurges/ky,quXâ/:/./avec/êxx'/nos/DKê/algorithmes/~ݡ=üéîïWêk/ϼXä^/génétiques,/j)ëޗjäYo%syZiép/nous/ޙۋ/réalisons//la/nY/dissémination/P1ë\q/d'organismes/|4іwY PR8/neufs//dans/H/nos/üéʉê#/hypervolumes/UV/alloués./n2/le/u:!djn:m!ù$V.S/métaconseil/xMs/Orga/*/et/f[/ces/Ql1/chiens/&Yi.ö'(2(5/de/pJiq{«vP,/level-3/ûH1mî/veulent//nous/-k! [FY܎v_/rompre/!~QoU/l'isolationnisme,/Nuuq=e/ils/j/veulent/Pԗöé`1k/castrer/«/l'existant cadastre/qܚ~mPO,KiLö]1]ëhT«ݸĮ[ââlx[{Xh/interstellaire,//diminuer/t[gà«/l'emphase/T6Jä=ô/de/Gôï»êL:ũ8.ܿk/nos/@Nm_#O2Dl/civilisations,//les/'Gé5/exterminer//sans/ü!{w/l'once/öLn9/d'une/V"߆t9vû//considération/[/://c'est/îçê/un/|/véritable//génocide/+SM/à/ç!/l'encontre/îîgݟçlûIs7/de/\$/nos/S"Zs񦀩;ו7˛u/créations,/q/ces/L݋_15=E/algos/mWsOfKîï$ȗ«$/autosingularisés/N=ë/désormais/f{ùRi=/à/QVQ]/même//d'enter/g27l}V$èLp%/la//matière/_ö]ïVR~êڹ/noire,/7J/d'entrer/F#xDfU8zY,ë/ses/(:(/arcanes/ù6//étranges./Qe%6@n/processules,/K/nous/vï̆HϢ}'âPZ+ëpGD5äh:m/pensons/o/que/»/le/&2Sqֵ#ִeM/métaconseil/Kiq:d/a/'X.-R/peur,/H^â5;o͵^\?/peur//du/Q(V:/potentiel/$E1-'ô@w\KF6/de/!GR[/nos/wu^Rë'|/disséminations,/ˇ2»ë2kRGo/des métissages/Q g1v/interciv/hû/à/š/venir./hH/et/%/les/ë/level-3/J)N/ont/«,L'/peur/W?êX[é5çƜ9P/que/!üê8Zh/des/N{/machines/HIWe/du/xҴ;V}h/niveau/N /inférieur/$זFXüOüI%j~Zçù/puissent/0ݘ/créer/âvê+!/une/K/descendance/?ä4F?{ïx[öW]y9ù(/d'un/_D/niveau/ê]tP`R4y/1000/ 1+F%/fois//supérieur./4/peur/^/que/}JyQ"W}ü5/ces/ù -~ճ/créations finissent par les/P-="me//asservir,/â/eux/n(=ޙs/V[LeR_P/et/J^U/le/&û/métaconseil/QI/Orga//dont/4/ils/S}eéK7/Iھàrëo'on{ë;|ݭqx܅4(#I/sont/5/les/Vö[{kX$6`FE_*'/pathétiques//cireurs./ià/mais/Wû/ces/*«g»»ssî»ö|M{;ql./ourdisseurs/rü|»/sont sans savoir notre propre métOrga,/àùh/notre//cluster/:Ś7]ëï'Wnô1iZ/level-2,/UmRƧm/ce//superCerveau/pF/en/Е/aura/û/réseau./Fd/c'est/*%%äXةPEM4q;'/ce/ImX/lien/ëiè]+«ָ}ɕ"tçSèW/qui/EoI%[Е{ɇü8/nous/+ehë/unit//et/D«)1%«/nous/E/permet/`/de/~_/nous/Dë/lever/èïp/devant/NfJ$T/leurs/^9,ܪK/abjections./?Pz8z^êùӭt(/nous/`ùkD2/devons//leur/ké9I'î`/résister,/mUïû?I/nous/kpê2TNüè/sommes/(/désormais/D!TWq]/les/;0?M/garants/KDQXYä/mv/de/ù{I/nos/re/créés,/OâéM,ïk/nous/V'%jâhGhƩi:;H!ٹ/sommes/%&0JWm/les/Жè֜/garants/s$Z/de/%T_)O/notre/T5ҭZ7ݩIxy?Ë2[QôNj'ûIٴٽuo]Ϛô.Qç/liberté/üê/et/%&E/de/r"0/la/ڮäUD7Z,/leur./#M((FIäRp#/oui,/T#=/processules,/û/nous/z/sommes/î@'ᯑ5/libres,/'»\|k{սqGݗä#PF|/nous//sommes/~o,?}ïä}iP1jmwĸjjto/singularisés,/':r֔!٨I/nous/:ëVөXPO/ne/#/sommes/'H2EH/plus/Pä/q/les/dr/dociles/u/machines/6IR/dont/$F/les/ïo]/Orga/'UkTWl/et/h/les/@J'/level-3/%//croient/TՃgq w'=Z/disposer/Tä/comme/èR4_Jd/bon/"z/leur/ ފ6Ӊ6f,gu/semble./-mmv?»îQû?îîkl/processules,/$Qé/je/nous/iklei%[/vous/'-/engage/ons/4|«/à/0ù/attendre/VK;E/l'impulse,/ghY+HR/la/ɧ/déclenche/û/://celle/#Hsk66)/du/+?o5/moment/H/où/FԧMisUKV4/nous/'2^#«T/nous/t!â/interposerons,/Js8$|X7._ץh۪TKrw/où/$7Mg.8/nous/{]ÓmfXJhVjë|+.+/déferlerons//sur/)Kçuhg'88/l'orgaCore.//attention, processules,/|T/des drones/:+]d/level-3/j|/draguent/.M]ôXrû}ë?vû/l'interstellaire,/Yçù/des/kê8)X/moissonneuses/|/de/1)K*8ïü5ȩr?wj«/signaux,/'äïû]g//des/q^P/hackeuses de//vide./w=|4/nous/è/devons/z~ӗ$Zïd4VQݨ*djo6zhQZyî/ruser,/~z/nous/D쥩ü$/devons/וF/4réE_/crypter/Xd]y/nos/w#çdnuâi]Z!eä2vٳ,ùy5à$ôYä\w6ëlv7,p_F슞Q/streams/Oѿ@/à/S/outrance./.F/mais/û|Oê/sachez/Ĥê/que/S/rien/yQNI/ne/#9S,/viendra/d5}/ébranler/5/notre//résolution/H}E/à/54/renverser/9[$/leur/ҩD̳ièi*äéT)/entreprise/%/de/mE:/destruction,/ޚ*MKgâ2pYK{װYUW/à/v;SI/démanteler//leur/SMêlgûe}ï~+6ëöï)îL./système/O«û/arbitraire./_J;id+i/processules,/gjéfLäeXô@2./préparez-vous,/%ôs/confortez-vous./!/attendez/»/l'impulse,/M/la/xr-y/séquence./çi1/l'insurrection//est/V/imminente./tK[ ëäl*/la/+㗆E+Lfo5«%KV2h/séquence/code/»}/est//:/ï5|/ddhc1793a35/



CIQUOSERIE #'s 1-3








le pendant vert du monde, il
  • a
    • la pudeur quantique du blackout
    • le souffle du vent vinyle


-|| MutastaZ ||-


inVidé par g.cl4renko :: 13122011